jeudi 11 décembre 2014

Brouillard / Fog

Notre époque moderne n'aime pas le brouillard. Notre époque aime la transparence, la certitude, la clarté.
Il faut que les choses soient claires et nettes.
Notre époque ne peut donc pas aimer le brouillard et le flou qui en découle.
Dans le brouillard, on ne voit pas très bien où l'on va. Les choses prennent  parfois une forme différente de la réalité. Elles manquent de clarté. Elles ne sont pas ce qu'on croit qu'elles sont.
Ce jour là, je voulais prendre en photo les mélèzes givrés par le brouillard. Mais finalement ce sont les petites plantes des sous-bois qui ont attiré mon attention. Grâce au brouillard et au givre, elles ont elles-aussi pris des formes nouvelles et acquis une nouvelle beauté.
Cet après-midi, ce sont des grands arbres qui m'ont conduit à m'émerveiller des petits détails. Peut être parce que le grand se retrouve toujours dans le petit.
Dans le brouillard, on ne sait jamais ce que l'on va trouver, on n'est jamais sûr de rien et c'est ce qui en fait son intérêt.
Mais il est éphémère et la clarté revient toujours finalement.
Même si le brouillard a laissé quelques traces, toutes aussi éphémères que lui.

Our modern times don't like the fog. Our times like transparency, certitudes, clarity.
Things have to be clear and neat. 

Our times so can not love the fog and blurredness that results of it. 
In the fog, it is not clear where we are going. Things sometimes take a different form of reality. They are unclear. They are not what we believe they are. 
That day, I wanted to take pictures the larches frosted by the fog, but finally, it's the little undergrowth plants that have attracted my attention. Thanks to the fog and the frost, they also took new forms and acquired a new beauty. 
This afternoon, those are the big trees that led me to marvel for the small details. Maybe because the big is always found in the small. 
In the fog, you never know what you will find, one is never sure of anything. This is what makes his great interest.
But it is ephemeral and clarity always comes back.
Even if the fog has left some traces, just as ephemeral as him.























 













Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.